Niveau intermédiaire

de Peter Griffith

 

Tommy aime Wendy, mais elle n’a d’yeux que pour l’ami sensible de Tommy, Grant. Alors Tommy invente un plan cruel pour essayer de séparer Grant et Wendy. Le plan fonctionne trop bien, et rapidement la situation devient incontrôlable. Tommy, Grant, Wendy, et leur amie Ellie se retrouvent submergés par des émotions qu’ils ont du mal à comprendre.

 

Salt and Vinegar est une pièce sur le premier amour…et les premières jalousies. Le Teachers' Pack joint donne des plans de cours, des exercices de préparation et de devoirs, et des suggestions sur les relations et sur l’importance de l’amitié.

 

 

Photos de 'Salt and Vinegar'

Saison 19/20

productions anterieures

 

 

Extrait du texte de la pièce 'Salt and Vinegar'

Tommy: I think I know Grant better than you do. He can’t handle it when a relationship gets too…close. It was the same with the girlfriend he had back at home two month ago –
Wendy: What? He had another girlfriend?
Tommy: Oh, didn’t he tell you? Oh god, I shouldn’t have said anything. I’m sure it was nothing. Forget I mentioned her.
Wendy: He had another girlfriend back home?
Tommy: I promised him I wouldn’t tell you. I’m sorry. I shouldnt have said anything about her.
Wendy: The bastard!
Tommy: Yeah, he’s treated you really badly, hasn’t he? You trusted him, didn’t you?
Wendy: That’s right, I trusted him.
Tommy: Look Wendy, I’m here for you. Forget Grant. I’ll look after you.

de Peter Griffith

 

Tony ne veut plus aller à l’école. Tous les jours, Jim Jarvis et son gang lui pourrissent la vie en l’attaquant, en lui volant son argent pour le déjeuner, en le tapant et en lui crachant dessus.
A son premier jour dans sa nouvelle école, Ruth rencontre Lauren, qui l’appelle «la grosse». Cela fait rire les autres filles, et Ruth ne trouve plus d’amis à se faire. Les filles lui sabotent ses devoirs et se moquent d’elle en classe. Le professeur, Mr Baker, n’est d’aucune aide. Finalement, Ruth ne le supportant plus, elle s’enfuit de l’école…

 

Cette pièce frappante parle des persécutions à l’école. Elle montre le malheur et le désespoir des victimes. Elle donne aussi la parole aux bourreaux: pourquoi ce comportement? Mais surtout, elle se concentre sur le rôle des témoins qui voient ce qui se passe et n’ont pas le courage de s’imposer.
Si les victimes recherchent l’aide d’adultes, cela ne fait qu’empirer les persécutions. Seuls les témoins ont le pouvoir, en retirant leur soutien aux persécuteurs, de donner une chance aux victimes.


 

Photos de 'Sticks and Stones'

 

 

Extrait du texte de la pièce 'Sticks and Stones'

Victims: all alone
no-one to talk to
on our own
we suffer in silence
Try not to cry
Try not to show our pain
Hoping they won’t do it again

Can’t tell our parents
They wouldn’t understand
Can’t tell the teachers
They’d only make it worse
Can’t tell our friends
What friends?
The others are all on the side of the bullies
Watching our misery, watching our pain

de Peter Griffith

 

Sally voudrait être aussi belle que les mannequins dans les pubs des magazines. Simon voudrait être aussi confiant que les hommes dans les feuilletons. Et Phil voudrait être aussi intelligent que les scientifiques à la télé. Tous les trois sont désespérés!
Mais dans une scène de rêve, ils sont transportés dans un monde-télévision dans lequel tous leurs vœux se réalisent. Là, l’histoire se déroule sous forme d’un feuilleton à l’hôpital, «Amours en Blouses Blanches», parodie de tous les pires clichés de trés nombreux feuilletons du genre. Sally devient alors l’infirmière Sally Shapeley, la plus belle infirmière de l’hôpital. Simon devient Dr Simon Hunkwell, le héros masculin romantique. Et Phil devient Sir Philip Forceps-Prat, le chirurgien le plus brillant au monde.
Un patient est amené à l’hôpital, et c’est une question de vie ou de mort. Mais rapidement, le rêve devient cauchemar. Les trois ados veulent-ils vraiment vivre dans un monde factice et superficiel?

 

Sucess Story est une comédie légère sur l’identité, et l’influence des médias sur les idées et ambitions des jeunes.



Photos de 'Success Story'

 

 

Extrait du texte de la pièce 'Success Story'

Phil: Girls are like buses – if you miss one, another one will come along soon. Here, I’ll choose one for you. Take that one there.
Simon: But that’s a boy!
Phil: No not him, you idiot. The one behind him.
Simon: I couldn’t.
Phil: Oh come on Simon, pull yourself together. Now begin by looking cool.
Simon: Like this?
Phil: Ye-…er, no, not quite like that. Let’s sort your clothes out a bit. That’s better. Now, relax. Think cool. Walk cool. Now walk slowly towards her. Right. And now look her straight in the eyes and say “Hello gorgeous!”
Simon: Hello gorgeous!
Phil: Well done!
Simon: But she laughed at me! It’s no good. I haven’t got what you’ve got. She laughed at me! They all laughed at me!
Phil: That’s a good sign. They like a man with a bit of humour…